Adhérer

Devenez membre
et acceder aux ateliers, cours, activités, tarifs préférentiels, ...
En savoir plus

Inscrivez-vous pour rester informé de toute l'actualité de votre centre communautaire.

Accueil Accueil / Archives / CORDOUE 21


CORDOUE 21


Sur les traces de Sefarad

Voix, voies de passage, musiques mixtes, au départ de Sefarad et el Andalus …

L’esprit de Cordoue ? Cette Cordoue-là n’est plus depuis 10 ou 11 siècles, qu’en est-il de son souffle, pour nous, en ce début de 21ème siècle ? Une musique à plusieurs voix, le goût de l’échange, la joie de s’accorder… Une intériorité, un goût du Divin, une aspiration et une fantaisie, un monde qui joue avec les limites, une fluidité.

Musiques de la Méditerranée, hommage à ces villes emblèmes de la coexistence entre communautés cousines, de Cordoue à Istanbul, jusqu’au Paris d’aujourd’hui, où nous nous trouvons…

Une des particularités de ces musiques n’est-elle pas en effet ces croisements, cette mixité, cette « impureté » qui fait sa richesse ? Six escales évocatrices dans les villes emblématiques de ce voyage d’exil composent la trame du concert. Promenades imaginaires, depuis Cordoue, Grenade, vers Salonique et Istanbul, Tunis ou Constantine, rythment cette histoire d’amour et d’errance : si les chants judéo-espagnols, dans leur diversité, sont le point de départ du répertoire interprété, ils côtoient les pièces arabo-andalouses ou judéo-arabes, quelques improvisations et thèmes instrumentaux orientaux, voire une ou deux incursions dans d’autres territoires du cœur…

Promenades imaginaires, depuis Cordoue, Grenade, vers Salonique et Istanbul, Tunis ou Constantine, rythment cette histoire d’amour et d’errance : si les chants judéo-espagnols, dans leur diversité, sont le point de départ du répertoire interprété, ils côtoient les pièces arabo-andalouses ou judéo-arabes, quelques improvisations et thèmes instrumentaux orientaux, voire une ou deux incursions dans d’autres territoires du cœur…

Voyage porté par la voix de Sandra Bessis, spécialiste du répertoire séfarade qu’elle interprète depuis près de vingt-cinq ans, mais aussi par celle du violoniste Rachid Brahim- Djelloul, rompu à la subtilité instrumentale et vocale de la tradition arabo-andalouse. Leurs deux voix, tantôt tour à tour, tantôt de concert, arpentent ces chemins qui bordent la Méditerranée. Avec l’accordéoniste Jasko Ramic, fort de sa double culture musicale, classique puisque formé au conservatoire de Moscou, et traditionnelle par son ancrage dans la tradition tsigane de Serbie, ils revisitent le répertoire


Partager

Facebook Twitter


Jeudi
29 janvier 2015
20h30



Participations aux frais
Tarif normal 20 €
Tarif réduit 15 €

Réserver en ligne


Galerie photos