Adhérer

Devenez membre
et acceder aux ateliers, cours, activités, tarifs préférentiels, ...
En savoir plus

Inscrivez-vous pour rester informé de toute l'actualité de votre centre communautaire.

Accueil Accueil / Événements / Jazz'N'Klezmer / Musique / Talila meets Horse Raddish le 25 novembre à Rachi


Talila meets Horse Raddish le 25 novembre à Rachi


En coproduction avec le  

 

Quand deux générations de la scène yiddish et klezmer se rencontrent, à quoi peut-on s’attendre ? Talila, incarne en diva le renouveau du chant Yiddish. À l’aube de la sortie de leur deuxième album, les musiciens de Horse Raddish sont les troublions de la scène klezmer alternative.Pour le moment rien ne filtre de ce petit laboratoire, si ce n’est un profond respect mutuel pour les chemins parcourus, une envie folle de jouer, de s’enrichir dans la rencontre, de se rendre ensemble là où l’on n’est pas forcément attendu.Au final, la fougue et l’expérience nous promettent un instant secret d’éternité.

 

Talila est née en France après la seconde guerre mondiale de parents juifs polonais. Lauréate du prix de l’Académie Charles Cros, elle se produit en France et sur toutes les scènes du monde (Argentine, Etats-Unis, Israël, Pologne, Australie, etc…. Le Monde (Renaud Machart) loue « son expression vocale idéale, simple et directe comme la parole et pourtant d’une sophistication à l’image de la fine et intelligente artiste qu’elle est ».

Dans ses disques, elle aborde le répertoire traditionnel comme celui des chansons extraites des comédies musicales américaines en yiddish données dans les années 1930 dans le Lower East Side de New York, premier quartier de l’immigration des juifs d’Europe centrale. Dans ses spectacles, elle raconte sa vie de fille d’émigrés juifs polonais qui avaient choisi la France et décrit avec humour et une tendre ironie un monde à la fois passé et si fortement présent dans les cœurs. Le film « Yiddish, yiddish » fait son portrait et au-delà s’interroge sur la culture des juifs d’Europe centrale et orientale : « Quelle est la place du yiddish aujourd’hui, quel est son sens, que lui est-il arrivé et quel est son avenir ? Préserver cette langue peut, aujourd’hui encore, être considéré comme un acte de résistance contre ceux qui ont tenté de la supprimer », explique le réalisateur. Son douzième disque, sorti en 2010 sous la forme d’un livre-disque « Mon yiddish blues » (Naïve) remporte un incroyable succès auprès du public et dans la presse. Son recueil de textes « Notre langue d’intérieur » est édité en 2011 chez Naïve livres dans la collection « Livre d’heures ». Son treizième disque « Le temps des bonheurs » paru en 2012 mêle des standards yiddish, de l’anglais ainsi que deux chansons en français composées pour elle par Teddy Lasry sur des paroles de l’écrivain Jean Rouaud.

 

Horse Raddish : Ce collectif d’improvisateurs avec le plaisir du jeu pour seule ambition, Horse Raddish s’est construit une solide réputation sur scène. Une musique du cœur qui contamine le corps, à écouter et à danser, assis ou debout.

Avec : Cédric Chatelain, flûte & saxophone soprano, Alexandre Leitao, accordéon, Michel Schick, clarinette, clarinette basse, Michel Taïeb, guitare électrique, chant, Simon Clavel, batterie, François Puyalto, basse électrique.

 

 

 

Dimanche 25 novembre 2018 à 18h00
à l’Espace Rachi (Paris 5e)
Plus d’informations : jazznklezmer.fr


Partager

Facebook Twitter


Dimanche
25 novembre 2018
18h00

Date fin :
Dimanche
25 novembre 2018

Participations aux frais
Tarif normal 24 €
Tarif réduit 20 €

Réserver en ligne